French
Le RAW
www.patrik-b.fr

 

Retour au sommaire des articles

RAW
Jpeg
Parametres de conversion
Choisir entre RAW et Jpeg
Logiciels

Tout d'abord il convient de faire la différence entre Jpeg qui est un format standardisé et très bien défini et les formats RAW.
En effet, RAW se dit de tout fichier brut, ce n'est pas un standard. DNG est le format générique brut proposé par Adobe sur la base du format TIFF.
Les boîtiers ne travaillent pas en DNG mais dans des formats propriétaires, spécifique à chaque constructeur, voir à chaque boîtier.
Ces formats sont l'équivalent numérique des négatifs argentiques.

Pour passer du RAW au Jpeg, il faut appliquer des traitements de dématriçage, linéarisation, accentuation, contraste, luminosité et saturation.
Travailler en RAW c'est se donner la liberté de faire ces traitements après la prise de vue, au calme, sur un écran calibré, plutôt qu'à la prise de vue.

RAW
Le RAW est compressé sans perte, il contient toute la richesse d'information que le couple optique/capteur peut délivrer. La profondeur de couleur varie selon les boitiers (10,12,14 ou 16 bits/canal) et est toujours supérieur aux 8 bits/canal utilisés dans le format jpg.

Avantages
- Qualité maximale délivrable par le boîtier
- Peut être retravaillé car contient beaucoup d'informations
- Dynamique d'image supérieure

Inconvénients
- Poids des images, à peu prés celle du capteur
- Non portable
- Nécessite une conversion vers un format standard

Jpeg
Le format Jpeg est compressé avec perte, il est le format préféré pour la diffusion sur Internet.

Avantages
- Poids des images, taux de compression réglable
- Portable
- Diffusable de suite

Inconvénients
- Perte de qualité irréversible
- Balance des blancs figée
- Pas de post-traitement sans pertes supplémentaires

Parametres de conversion
Lors de la conversion il est possible d'influer sur de nombreux parametres. Ceci peut permettre d'affiner le rendu de l'image finale. On peut aussi créer différentes interprétations d'une même prise de vue.

Correction d'exposition
Cela peut sembler la même chose que la correction de luminosité mais ce n'est pas tout à fait le cas. Le RAW contenant plus d'info que le jpg, on peut corriger l'exposition sans ajouter de bruit, on fait alors apparaitre des infos qui aurait été perdues lors de la conversion en jpg. Il est bien entendu qu'il n'y a pas ici de création d'information, simplement une modifiation de la fonction de transfert 10,12,14 ou 16 bits/canal vers 8bits/canal.

Blance des blancs
C'est à mon avis le second gros point fort. On dispose encore de l'info brute de chaque canal (RVB), on peut alors ajuster la balance des blancs (justesse des tons restitués). Une fois la conversion faite, on pourra dans une certaine mesure intervenir mais c'est bcp plus difficile, plus hasardeux et tjs accompagné de dégradations. Dans le cas de photos trop jaunes faites sous éclairage tungsten avec une bb lumière du jour par exemple c'est très difficile tellement le canal rouge prédomine et le bleu est absent.

Contraste
Influe sur le contraste de l'image, c'est à dire sur la différence entre les tons clairs et les tons foncés.

Courbe des intensités
Influe sur la luminosité et le contraste de l'image en modifiant les seuils et la pente de la courbe de transfert des intensités qui sera appliquée lors de la compression de dynamique lumineuse.

Saturation des couleurs
Comme son nom l'indique... pour des couleurs plus ou moins vives.

Netteté
Influe sur le lissage appliqué lors du dématriçage. On préfère un lissage assez important pour les portraits et une netteté accrue pour des photos de sports mécaniques.

Style d'image
Ensemble de paramètres prédéfinis pour les courbes de niveaux: portrait pour un meilleur rendu des tons chairs, paysage pour des bleus et verts accentués, neutre, fidèle,...

Réduction de bruit
Pour les photos faites en haute sensibilité. Réduit le bruit de fond des capteurs et de l'électronique, mais attention, au détriment des détails et des contrastes.

Teinte de couleur
Pour décaler légèrement la teinte de couleur vers le bleu ou le rouge.

Il n'est pas nécessaire de manipuler tout cela à chaque fois. Les valeurs par défaut ou valeurs de prise de vue sont souvent très satisfaisantes.


Choisir entre RAW et Jpeg
Quand utiliser le format Jpeg?
- Lorsque l'on a besoin d'une rafale longue et que le rendu de couleur n'est pas la priorité: photographie sportive par exemple.
- Pour gagner de la place et qu'aucun post-traitement n'est envisagé: photos de vacances.

Quand utiliser le format RAW?
- Lorsque les conditions de lumière sont difficiles.
- Lorsqu'un post-traitement est envisagé dés la prise de vue.
- ... de préférence tout le temps si le Jpeg ne s'impose pas.

Les logiciels
Canon:
Canon Digital Photo Professional
A noter que le premier format RAW de Canon, avant CR2, était le CRW.

Bible Labs:
Bible

DxO:
DxO Optics Pro

Microsoft:
View MediaPro 3

Adobe:
Lightroom
Camera Raw

Apple:
Aperture

Nikon:
Capture 4
Capture NX

Pixmantec:
RawShooter now aquired by Adobe

Phase One:
Capture One

Laisser un commentaire sur cet article

Retour en haut de l'article